Nov 082010
 

Kali e-booksVoulant ce jour acheter un e-book en langue anglaise, je viens de me rendre compte que ce n’est pas le livre de la jungle mais plutôt la jungle des livres.

Le livre choisi : The Balkan Escape est un livre très court et donc pas cher 🙂

Premier réflexe, je dispose d’un iPad, à moi iBooks et le store : Pas disponible (du moins sur le store Français)

Deuxième réflexe : Bon pas grave, j’allume le MacBook, et je vais le trouver sur internet. Je commence par le site de l’auteur (Steve Berry) et la après deux ou trois clics, j’arrive sur une page comportant une liste de formats d’Ebooks ou de reader.

Premier site proposé : Amazon Format Kindle : 4,13 $

Deuxième site : Barnes and Noble Format NookBook : 1,59 $

Troisième site : Sony Ereader Format inconnu (Ereader) : 1,59 $

Dernier lien : une liste de vendeurs qui sont ensuite répartis dans les différents formats : pdf, eReader (Palm), Microsoft Reader, Mobipocket, Ebookwise, Sony Reader.

Bon ça se complique, moi je voulais lire sur mon iPad dont le format est Epub. Bizarrement, partout est indiqué que le standard qui se dégage est ePub …. mais la point de ePub ! ou alors il est camouflé sous un autre nom.

C’est en commençant ces recherches que l’on se rend compte de la multiplicité des formats d’E-books existants, et du nombre d’application développées sur les plates formes pour lire ces multiples formats.

Ainsi on pourrait croire qu’en recherchant le titre du livre avec ipad ou iphone derrière, tout serait simple. Mais non chacun des libraires en ligne a produit son propre logiciel pour lire ses e-books, logiciel disponible sur les multiples plates formes (iphone, ipad, android etc).

De ce fait le format véritable du fichier est masqué derrière le nom de leur plate forme. D’autre part, il semble que les Vendeurs d’Ebooks étrangers (en particulier au Royaume Uni) limite de plus en plus la vente à leur pays et ne permettent plus les achats depuis une autre contrée. (Sous pressions des éditeurs Français ?)

Il est quand même extrêmement frustrant de se voir opposer ce type de barrière sur Internet, ce qui limite l’accès à la culture des autres pays et nos découvertes d’une littérature dans sa langue d’origine.

Pour l’instant la seule solution que j’ai trouvée et qui fonctionne est l’installation à travers l’application Kindle sur l’ipad (ou l’iphone) mais cela ne me satisfait pas.

Va t on se trouver comme pour la musique avec x fournisseurs de solutions légales, nécessitant x  applications pour installer nos achats ? Espérons que comme les livres numériques démarrent à peine dans le grand public on ne refera pas les mêmes erreurs que sur la musique … mais je ne sais pas pourquoi je reste un peu dubitatif.

Pour l’instant il me semble donc que contrairement au papier, le choix du matériel utilisé pour la lecture conditionne toujours le catalogue utilisé pour les achats.

Affaire à suivre …

Quelques liens pour suivre l’actualité E-books

eBouquin.fr : Site traitant de l’actualité du livre numérique avec beaucoup d’actualité et un wiki fort complet.

ePagine : Société permettant à des libraires de vendre en ligne aussi bien du livre papier que numérique.

(Si vous en connaissez d’autre n’hésitez pas à les indiquer en commentant)

Crédits Image : Kandinski (Javier Candeira)

(vu 1085 fois)

  Une réponse sur “La jungle des e-books”

Comments (1)
  1. Concernant ton interrogation finale, je pense que l’ouverture sera de mise, déjà on voit les DRm disparaitre progressivement, et les auteurs s’assemblent pour faire le point autour de l’ebook. Certes ce n’est pas parfait, mais on en est au commencement et les acteurs de l’édition semblent avoir assimilé les leçons de l’industrie musicale. Le mieux est à venir !

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)