Arcamonde : La pendule endormie (Tome 4).

Arcamonde : La pendule endormie

L’Arcamonde Tome 4 : La pendule endormie.

« Désolé, et permettez moi de glisser le tapis-brosse de mes excuses les plus rases sous les magnanimes semelles de vôtre clémence ».
Citation extraite de « La pendule endormie » nouvel opus des aventures de l’antiquaire Franz et de son inénarrable assistante Lauren. En conséquence, l’Arcamonde est de retour.

Pour ce quatrième épisode, notre antiquaire brugeois va devoir analyser et comprendre l’utilité d’une pendule du 18ème Siècle. A cet égard, celle-ci ne compte que onze heures et son cadran ne comporte que des fleurs !

L’énigme de fond, la disparition de l’épouse bien aimée de Franz, ressurgit à chaque ouvrage.
De ce fait, elle semble prendre une place de plus en plus importante.

La série l’Arcamonde  m’enchante toujours plus à chaque lecture. Pour rappel, L’Arcamonde est le nom du magasin d’antiquité détenu par notre héros.
D’une part, j’apprécie fort tous ces récits sur des bases historiques. D’autre part,  j’avoue me délecter à la lecture du style des échanges entre notre antiquaire et son assistante.

Faisant ainsi monter les questions et la curiosité de ces lecteurs, Hervé Picart nous met aujourd’hui en situation d’attente du prochain tome. (Pour rappel la série devrait compter 12 volumes).

En revanche, celui ci qui devait sortir au mois de Novembre est repoussé à Mars 2011 avec certainement un changement de format. Voir les explications …

Je vous invite pour plus d’information sur l’univers de l’Arcamonde  à aller visiter le blog qui lui est consacré et en particulier en ce moment les chroniques de l’Antiquaire.

Une dernière citation tirée de cet ouvrage 

« On retrouvait au matin de bons bourgeois morts sous leur édredon, apparemment d’avoir oublié de respirer. Mais il s’agissait le plus souvent du mari et de l’épouse, trépassés la même nuit d’une asphyxie commune. Pareil sens de la solidarité matrimoniale rendit ces morts suspectes à la police militaire. Il y avait embrouille sous la couette. »

En somme nous attendons impatiemment le tome 5 …

Asavar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.