Chalandry pour le C de ce #ChallengeAZ

Chalandry

Chalandry – Aisne

Pour cette troisième étape du challengeAZ, nous voyageons de Boulogne sur mer pour Chalandry, commune de l’Aisne. Une petite distance, à vol d’oiseau de 186 km. Nous délaissons le bord de mer pour entrer dans les terres de Picardie. Chalandry se situe au coeur du pays de la Serre, entre Laon et Crécy sur Serre.
Petite commune dont la population repart légèrement à la hausse ces dernières années, Chalandry a connu un pic de population de 558 habitants lors du recensement de 1841.

Carte de Chalandry
Carte produite avec Umap et OpenstreetMap
Quelques lignes sur l’histoire de Chalandry

Des habitations gallo-romaines ont été trouvées sur le territoire de Chalandry, il semble donc que le nom transmis depuis le moyen-âge (Kalendriacum) puisse remonter à la conquête romaine.
Plusieurs piste étymologiques sont évoquées.

  • Propriété d’une personne nommée Kalender.
  • Origine latine (Coloniacum) qui signifierait Ferme.
  • Kalendarium qui signifie Registre, Livre de compte. Chalandry aurait pu être un centre d’archives ecclésiastiques.

Autour du 7ème siècle, la seigneurie de Chalandry fut donnée à une abbaye qui devint celle de Saint Jean de Laon. Dans la monographie qui me sert de référence s’en suivent ensuite plusieurs centaines de pages décrivant le passage de Chalandry à travers les ans.

Cependant, ces écrits sont à la fois trop long pour en livrer une synthèse ici, mais ils décrivent également les évolutions de des terres, des édifices ainsi que des seigneurs environnants. Je ne peux que vous conseiller de lire cette monographie, si l’histoire de Chalandry vous intéresse.

Chalandry et mes ancêtres

Chalandry aura donné lieu à environ 72 événements généalogiques sur mes ancêtres et collatéraux. Ces événements se répartissent sur patronymes différents.
On peut en trouver la liste ci-dessous.

  • CAMUS
  • CARLIER
  • GRANDIN
  • HERSE
  • JUMAUCOURT / JUMEAUCOURT
  • LACHAMBRE (DE)
  • MAHIEU
  • MASSON
  • OGET
  • TURQUIN
  • VILLETTE

La plage de dates concernant ces événements est pour l’instant « relativement » concentrée entre 1631 et 1770. Je n’ai donc pour l’instant que des événements paroissiaux.

L’église où se sont certainement déroulé la plupart de ces événements est donc l’église Saint Aubin de Chalandry. Malheureusement, celle ci a été reconstruite en 1866, dans le style toutefois du XIIIème siècle. Ainsi les images que nous pouvons avoir actuellement ainsi que dans les cartes postales anciennes, de cette église, ne correspondent pas à celle dans laquelle ont eu lieu toutes ces célébrations.

J’ai cependant trouvé une reproduction d’un dessin, détenu aux archives, au sein de la monographie que je cite un peu plus loin.

Reproduction dessin église ancienne de Chalandry
L’Ancienne église d’après un dessin à la plume dans la collection Piette
Source : Monographie Chalandry – Gallica

Vous pouvez consulter le dessin original, préservé aux archives départementales de l’Aisne.

Une anecdote ?

Autour de 1685, une affaire judiciaire opposa les religieux de Saint-jean au sieur de Couvron-Pipemont, seigneur de la Motte Chalandry. Ce procès concernait la vente du fief de la Motte, situé à Chalandry.

La petite affaire judiciaire dura environ … 15 ans !

Qui de nos ancêtres à Chalandry ?

Les registres numérisés de Chalandry démarrent en 1668. Je ne peux donc, pour certains ancêtres, qu’émettre des hypothèses en fonction des mariages et des décès en ce qui concerne leur baptême. Comme leur présence est plutôt ancienne, l’arbre d’ascendance ci-dessous nous montre qu’ils sont tous rassemblés sur 4 générations. Le reste ne pouvant être que conjectures …

Chalandry Graphique d'ascendance
Arbre d’ascendance montrant les baptêmes à Chalandry (en bleu)
Source Hérédis Personnel

Un double « point de départ » apparait avec le couple Henry Turquin x Madeleine Herse. Seul fait sur pour ce couple, leurs dates de décès et le fait qu’ils ait eu au moins deux enfants.

Henry est décédé le 26 aout 1711 à Chalandry ainsi que l’atteste son acte de sépulture.

Acte de sépulture d'Henry Turquin à Chalandry
Acte de sépulture d’Henry Turquin à Chalandry
Source : Archives départementale de l’Aisne.

Quant à son épouse Madeleine, elle l’avait précédé de quelques années puisque son acte indique le décès le 8 juillet 1697.

Acte de sépulture Madeleine Herse à Chalandry
Acte de sépulture Magdeleine Herse à Chalandry
Source : Archives départementales de l’Aisne.

De leur couple, je connais quatre enfants : Charlotte, Anne, François et Catherine. Si pour les trois derniers, la naissance et donc le baptême est bien avéré à Chalandry, je ne trouve pas l’acte de baptême de Charlotte.

Je sais pas contre, via son acte de mariage avec Nicolas JUMEAUCOURT que ses parents sont bien Henry et Magdeleine.

Page 1 de l'acte de mariage de Nicolas Jumeaucourt et Charlotte Turquin à Chalandry
Première page de l’acte de mariage de Nicolas JUMEAUCOURT et Charlotte TURQUIN
Source : Archives départementales de l’Aisne.
Page 2 de l'acte de mariage de Nicolas Jumeaucourt et Charlotte Turquin à Chalandry
Page 2 de l’acte de mariage de Nicolas JUMEAUCOURT et Charlotte TURQUIN
Source : Archives départementales de l’Aisne.

Quant au second de leurs enfants qui me concernent également directement, il s’agit de François. En effet, celui-ci a été baptisé à Chalandry le 30 novembre 1684 ainsi que l’atteste son acte.

Acte de baptême TURQUIN francois à Chalandry
Acte de baptême de Francois TURQUIN à Chalandry
Sources : Archives départementales de l’Aisne.

Ces deux enfants ont finalement conduit au mariage de Nicolas DAIN originaire lui de Vorges (02) avec Céline TURQUIN née à Laon.

D’autres ancêtres ?

Henry et Magdeleine ne sont pas les seuls ni forcément les plus anciens présents dans la commune. Je ne dispose pas des « preuves » formelles du fait des registres qui ne démarrent « qu’en » 1668. Cependant, les noms typiques du village tels que TURQUIN, OGET, JUMEAUCOURT peuvent laisser penser que d’autres familles remontent aussi plus loin.

Dans la liste des maires du village, on retrouve, à partir de la révolution, les noms TURQUIN et JUMEAUCOURT avec une fréquence importante. Il faudrait que je fasse un peu de recherche pour déterminer s’il s’agit de descendants de mes SOSA connus.

Sources des informations

Une source d’information très riche est la monographie imprimée en 1904 et co-rédigée par Edmond BRUCELLES de la société archéologique de Soissons et l’Abbé Jules LEFEVRE correspondant de la Société Académique de Laon. Vous pouvez en trouver ci-dessous la couverture de cette monographie intitulée « Un village de la vallée de la Serre ou Histoire de Chalandry ».

Chalandry : Couverture de la monographie
Monographie de Chalandry
Source Gallica – BNF

Cette monographie est dans son intégralité disponible sur le site de Gallica.

Asavar

3 commentaires

  1. Je découvre un village qui sans doute me serait resté inconnu sans le C comme Chalandry de ce présent challenge

  2. Merci pour vos commentaires

    Je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours aimé ce village de Chalandry, je pense que c’est l’un des premiers où j’ai exploré les registres en long en large et en travers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.