Outreau sera la nouvelle étape du Challenge.

Outreau – Pas de Calais

Pour cette nouvelle étape, je vous emmène à nouveau sur la route entre l’Aisne et le pas de Calais. Retour en proximité de Boulogne sur Mer, vers une commune plus peuplée.
Commune d’arrière littoral, Outreau, notre destination du jour, est bordée à l’est par « la Liane », le fleuve qui se jette dans la Manche à Boulogne sur Mer.

C’est un voyage de 198 km à vol d’oiseau, que nous venons de faire pour rejoindre Outreau.

Carte Outreau
Carte produite avec Umap et OpenstreetMap
Quelques lignes sur l’histoire d’Outreau

Le nom d’Outreau provient d’une racine germanique signifiant de l’autre coté de l’eau (probablement par rapport à Boulogne sur Mer et à la Liane). Ce nom final est apparu à partir de 1548. Entre 850 et 1548, la ville aura successivement porté les noms de : Walbodinga, Walbodingehem, Walbodeghem,Ultra aquam, Waubinghen, Walbingehem, Outriaue, Oultreawe, Wabinghen, Oultryawe.

J’avais, je crois, évoqué le traité d’Outreau dans l’article sur Boulogne sur Mer. Ce traité, signé le 24 mars 1550, matérialisa la restitution de Boulogne à la France par les Anglais (Bon contre la modique somme de 400 000 écus d’or quand même.

Entre 1803 et 1805, l’armée napoléonienne stationna à Outreau en vue d’envahir l’Angleterre. Invasion qui n’aura pas lieu car les soldats partirent ensuite vers l’Autriche.

L’ère industrielle

La découverte de minerai de fer lança un essor industriel important à Outreau à partir de 1854. Cet essor sera fortement matérialisé par la naissance en 1857 des A.P.O (Les Aciéries Paris et Outreau). Cette société créée en 1857 sous le nom des Hauts Fourneaux de la société de Montataire durera jusqu’en 1978.
Elle portera successivement les noms de :

  • 1857 – 1887 : Les hauts fourneaux de la société de Montataire
  • 1887 – 1897 : Les hauts fourneaux d’Outreau de la société métallurgique d’Outreau
  • 1897 – 1902 : Les hauts fourneaux d’Outreau de la société Gustave Robert & Cie
  • 1902 – 1978 : Les hauts fourneaux d’Outreau et de Boulogne sur Mer de la société des Aciéries de Paris et d’Outreau

Le grand-père de mon épouse, a travaillé toute sa vie comme maçon aux A.P.O. Tous les matins, il enfourchait son « Solex » pour faire le trajet d’Hesdin l’Abbé à Boulogne sur Mer.

Démographie

Outreau a connu le pic de sa démographie lors du recensement de 1990 avec une population de 15 279 habitants. C’est désormais une commune dont la démographie décroit tout doucement. Lors du 1er recensement de 1793, il y avait 1 408 habitants.

A noter que le territoire de la commune comprenait initialement Capécure (maintenant un quartier de Boulogne sur Mer depuis 1835) et Equihen-plage et le Portel devenus indépendants (en 1939 et 1856).

Source : Wikipédia, le site de la commune et le site très riche de Pascal Bernard dédié à la commune d’Outreau et le site Histopale

Outreau et mes ancêtres

Outreau aura donné lieu une petite centaine d’événements généalogiques sur mes ancêtres, des événements qui se répartissent sur 23 patronymes différents.
On peut en trouver la liste ci-dessous.

  • BERTAGNE
  • COPPIN
  • DEGUEUZE
  • DEGUISNE
  • DEJARDIN / DESGARDINS
  • DELIGNY
  • DESCAMPS
  • DROIT
  • DURIEUX
  • FOURCROY
  • FOURNI
  • GAIN
  • GUEULLE
  • LEDOUX
  • LOBET
  • LOEUILLETE
  • MERLIN
  • MONARD
  • SAUVAGE
  • SERGEANT / SERGENT
  • SOUBITEZ
  • VINCENT
  • VOLLANT

La plage de dates concernant ces événements est pour l’instant répartie entre 1590 et 1881. On y trouve donc des événements tant paroissiaux qu’issus de l’état civil. Il faut noter que les registres d’Outreau démarrent à partir de l’année 1685. J’ai bien trouvé des naissances préalables à cette année, mais elles ne resteront que des suppositions.

En ce qui concerne les églises d’Outreau, on peut noter une église qui a été construite en 1925, elle n’a malheureusement pas duré très longtemps. En effet, l’église sainte Thérèse fut totalement détruite par une bombe pendant la deuxième guerre mondiale. Elle a, depuis, été reconstruite sur le territoire du Portel.

L’église où se sont certainement déroulé la plupart de ces événements est donc l’église Saint Wandrille. .

Eglise Saint Wandrille Outreau
L’église Saint Wandrille
Source : photo par  joel.herbez issue du site Patrimoine de France

Une anecdote ?

Cette église Saint Wandrille possédait un harmonium datant de la fin du 19ème siècle. Après avoir été démonté, exposé puis stocké dans de mauvaises conditions, celui-ci était bien abimé.

Il a été restauré dans le cadre d’un projet bénévole qui a pris 3 ans pour intégralement démonter l’instrument et le réparer. Un véritable projet de recherche aussi bien que d’ébénisterie.

Harmonium de Saint Wandrille Outreau
Harmonium de Saint Wandrille
Source : Site de la commune d’Outreau

C’est un beau projet qui s’est conclu par récemment par le retour de l’harmonium au sein de l’église de Saint Wandrille.
Plus d’information sur le projet

Qui de nos ancêtres à Outreau ?

Des ancêtres un peu moins mobiles que dans certains épisodes précédents, la taille de la commune peut certainement expliquer cette stabilité.

Je vous propose de faire la connaissance de la dernière née d’Outreau, Marie Augustine SERGENT , puis nous remonterons la ligne des SERGENT / SERGEANT pour faire connaissance de François.

Arbre ascendance Outreau
Arbre d’ascendance montrant baptêmes et naissances à Outreau (en bleu)
Source Hérédis Personnel
Marie Augustine SERGENT

Née le 26 Juin 1861, Marie augustine est la fille de Pierre Felix et de Marie Appoline Augustine MERLIN. Son acte de naissance, ci-dessus reprends quelques informations caractéristiques de la ville évoquées plus haut dans ce billet.
Elle est née en cette commune au village d’Equihen.
On y découvre la profession de son père : Ouvrier aux Hauts Fourneaux.

Naissance Sergeznt Marie Augustine Outreau
Acte de Naissance Marie Augustine SERGENT à Outreau
Source : Archives départementale du Pas de Calais

Son acte de mariage est également intéressant, bien qu’établi à Boulogne sur Mer et non à Outreau. Ce n’est pas la meilleure copie d’acte dont je dispose, mais il est toutefois lisible.

Un mariage atypique

Marie Augustine épouse donc Joseph Eugène Alfred Henissart le 3 décembre 1887.

Mariage Henissart x Sergent Boulogne sur Mer
Acte de mariage de Joseph HENISSART et Marie Augustine Sergent
Source : Archives départementales du Pas de Calais

Lors de ce mariage, Marie Augustine est âgée de 26 ans et Joseph de 24. Il est donc lui mineur quant au mariage alors que Marie Augustine est majeure. Les deux parents de Marie Augustine sont indiqués décédés dans cet acte.

En quoi est il intéressant ?

Il nous rappelle que de tous temps des couples n’ont pas toujours été « raccord avec les règles » en ce qui concerne le mariage. Pour l’exemple qui nous concerne, sur l’acte sont naturellement indiqués les lieux de résidence des époux.
Pour Joseph natif de Hucqueliers, et mineur quant au mariage, il est indiqué :

Domicilié de fait à Boulogne sur Mer rue Bomarsund et domicilié de droit avec ses pères et mères à Hucqueliers.

Extrait de l’acte de mariage

En ce qui concerne Marie Augustine, majeure, il est indiqué

Et Marie Augustine Sergent, journalière, demeurant à Boulogne sur Mer rue Bomarsund et née à Outreau.

Extrait de l’acte de Mariage

La rue de Bomarsund présente comme particularité le fait qu’elle loge un grand cimetière quasiment sur l’intégralité de la rue. Mais ce qui me frappe le plus, c’est de découvrir à cette époque que nos tourtereaux vivaient déjà ensemble avant le mariage.

Des enfants ?

Deuxième fait intéressant dans cet acte, sitôt mariés Joseph et Marie Augustine reconnaissent et légitiment 3 enfants nés de père inconnu et donc enregistrés sous le nom de Sergent. Il s’agit de trois filles :

  • Eugénie Amélie Marie née en 1883 (Marie Augustine a 22 ans)
  • Mathilde Fidéline née en 1885 (Marie Augustine a 24 ans)
  • Jeanne Augustine Marie née en 1887 (Marie Augustine a 26 ans)

Après leur mariage naitra le 29 Juin 1893, à Boulogne une quatrième fille : Augustine Amélie Marie.

Je n’ai pas trouvé la date du décès de Marie Augustine (ni celle de son mari d’ailleurs.

François Sergent

J’ai choisi de remonter la lignée agnatique pour ainsi passer de Marie Augustine à François. Nous allons donc faire un saut de 4 générations.

  • Le père de Marie Augustine : Pierre Félix (1826 – 1881)
  • Le grand père : Jean Claude (Seul de la lignée à n’être pas né à Outreau mais à Saint Étienne au Mont) (1789 – 1858)
  • L’arrière grand père : Jean Pierre Marie (1748 – 1816)
  • et nous voila avec François

François est né et a été baptisé à Outreau le 21 juillet 1698. Il est le fils de Jean et de Louise LEDOUX.

Baptème SERGEANT François Outreau
Acte de Baptème de François SERGEANT 1698 Outreau
Source : Archives départementales du Pas de Calais

Il sera tisserand et à ses 30 ans se mariera avec Marie Jacqueline DESGARDINS également native d’Outreau. Les noces célébrées le 19 juillet 1729, ainsi que nous les résume l’acte de mariage ont, toutefois, nécessité une dispense de consanguinité au 3ème degré.

Mariage Sergeant x Desgardins Outreau
Acte de Mariage SERGEANT x DESGARDINS 1729
Source : Archives départementales du Pas de Calais
Partie 2
Acte de Mariage SERGEANT x DESGARDINS 1729 `partie 2
Source : Archives départementales du Pas de Calais

Malheureusement, au vu de la proximité avec le début des registres, je n’ai pour l’instant pas réussi à identifier les parents commun de la 3ème génération.
Nous voilà également face à un mariage prolifique puisque de l’union de François et Marie Jacqueline naitront … 10 enfants tous à Outreau !

  • Marc François en 1730
  • Louis Bernard en 1731
  • Marie Ursule en 1733
  • Jean François Hubert en 1735
  • Jacques Antoine en 1738
  • Louis Marie en 1740
  • Marie Madeleine en 1742
  • Nicolas en 1744
  • Marie Louise en 1746
  • et enfin Jean Pierre Marie déjà cité en 1748.

Marie Jacqueline décédera le 9 Juin 1755 à Outreau à 46 ans.

Une deuxième épouse

François se remariera le 2 Mai 1759, à Outreau, avec Marie Marguerite VINCENT, native de Desvres. il à 60 ans, elle en a 31.
Elle ne lui survivra pourtant que 3 ans, puisque le 16 février 1776, François meurt à l’âge de 77 ans, il est inhumé à Outreau. Sa seconde épouse décède également à Outreau le 7 Octobre 1779.

Décès François SERGEANT
Décès Francois SERGEANT 1776 à Outreau
Source : Archives départementale Pas de Calais

Asavar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.