Le livre de l’Amour : par Kathleen McGowan

Le livre de l’Amour Marie Madelene 2 Par Kathleen McGowan

Le livre de l’Amour, écrit par Kathleeen McGowan, est la suite d’un autre roman : Le livre de l’élue. Il poursuit ainsi une histoire que j’avais trouvé assez sympa. Toutefois, j’ai eu un peu de mal à raccrocher les wagons avec le bouquin précédent mais l’esprit est très proche.

J’aime beaucoup en terme d’écriture les livres passant régulièrement du passé au présent et inversement. J’en avais d’ailleurs déjà parlé lors de l’article sur Le Huit de Katherine Neville.
J’ai par contre été un peu déçu de l’alternance moindre dans celui ci ou le cœur du roman est centré sur le passé avec de très courts allers retours dans le présent.

J’ai donc décroché plusieurs fois lors de ce passage au milieu de l’ouvrage sur la vie de la comtesse Matilda. Je suis cependant allé au bout du livre. Je n’aime pas abandonner la lecture d’un ouvrage, je crois que cela ne m’est arrivé qu’une fois. Il faut quand même préciser que si j’ai décroché un peu l’histoire est dans la continuité du premier.

Elle est cependant plaisante et se rapproche de pas mal de thriller ésotériques paru depuis le Da Vinci code. Je qualifierais d’ailleurs plutôt le livre de L’Amour de roman ésotérique, car le rythme de l’ouvrage n’est pas celui d’un thriller. Ce n’est d’ailleurs pas forcément désagréable, de temps en temps de flaner dans une histoire.

Aimé / Moins Aimé

J’ai aimé : 

La suite du précédent : J’aime nouer des relations qui durent avec les personnages.
Les allers retours temporels.
Le fond du sujet (en lien bien sur avec le roman précédent).

J’ai moins aimé : 

Le déséquilibre entre passé et présent

A noter que dans la postface de l’auteur un troisième ouvrage est annoncé. Je ne sais pas quand il sortira mais je pense que j’y retournerais.

Asavar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.