Kinghorn : franchissons les flots …

Kinghorn – Fife Scotland

Pour cette onzième étape du challengeAZ, nous repartons plein ouest et faisons un long trajet (ce sera le plus long de notre challenge) de l’Ukraine à l’Ecosse jusqu’à Kinghorn.
Toute proche d’Edimbourg, notre destination se situe sur la cote nord du Fife of Forth. Record de déplacement, nous avons donc fait un voyage de près de 2 000 km à vol d’oiseau.

Kinghorn est une petite ville de près de 3 000 habitants, c’est une station balnéaire dotée de deux plages et d’un port de pêche.

Carte de Kinghorn
Carte produite avec Umap et OpenstreetMap
Quelques lignes sur l’histoire de Kinghorn ?

On trouve un peu plus facilement des informations sur Kinghorn que sur notre étape précédente (Jelechowice).

L’événement historique le plus important de Kinghorn, qui possédait un chateau royal, est certainement la mort du Roi d’Ecosse Alexandre III en 1286. Décédé lors d’une chute de cheval alors qu’il rendait visite à sa nouvelle épouse, sa mort déclencha une crise successorale.
Cette crise conduira à ce qui est connu comme les guerres de l’indépendance écossaise.

A noter que ladite nouvelle épouse était Française, Yolande de Dreux, descendante du roi de France Louis VI

Source : Wikipédia (en) et quelques autres infos.

Kinghorn et mes ancêtres

A l’instar de notre étape précédente, cet article est à considérer comme un point de départ pour des recherches à venir. Je ne connais, en effet, qu’une seule personne dans nos ascendances provenant de Kinghorn.

Il semble que les recherches en Grande Bretagne soient plus complexes qu’elles n’en n’ont l’air, comme j’ai pu le lire chez quelques collègues généalogistes ces derniers temps.
L’intention de lancer des recherches outre manche est toutefois bien présente et devait avancer en 2020. Nous souhaitions par contre essayer de la mener en nous transportons sur place, la crise sanitaire en a décidé autrement.

Je n’ai pas d’autre K dans les villes connues et, avec une seule personne, je n’ai que très peu d’événements généalogiques qui sont documentés.
Par leur situation particulière Jelechowice et Kinghorn tiennent, toutefois, une place spéciale dans mes envies de recherches.

HAYCOCK est le seul patronyme concerné par cette ville.
Une jeune fille, portant ce nom, fera le voyage de Kinghorn jusqu’au cœur du boulonnais et y rencontrera son futur mari.

Avec une seule personne, la plage de dates concernant ces événements est restreinte entre 1823 et 1904. Si l’on connaît sa vie dans le boulonnais avec la naissance de ses enfants et finalement son décès, je dispose de peu d’informations vérifiées en ce qui concerne ses parents et ascendants ni même sur sa naissance.

L’histoire mouvementée des religions en Grande-Bretagne, n’aide pas car le nombre d’églises par commune est impressionnant. En effet, sur le site « Places of worship in Scotland », on trouve pas moins de 13 références à des lieux de cultes dans cette commune de moins de 3 000 habitants.

Il est donc difficile donc de savoir quelle a été l’église utilisée pour les célébrations.
N’ayant pu me rendre encore à Kinghorn, voici quelques photos glanées pour mettre un peu en image la ville.

Kinghorn along the Fife coastline
Kinghorn along the Fife coastline
cc-by-sa/2.0 – © Mat Fascione – geograph.org.uk/p/6422351
Kinghorn Beach and harbour
Kinghorn Beach and harbour
cc-by-sa/2.0 – © Mat Fascione – geograph.org.uk/p/6422344

Qui de nos ancêtres à Kinghorn ?

Comme indiqué précédemment, avec pour l’instant une seule ancêtre connue, Elisabeth HAYCOCK, il n’est point besoin d’un arbre d’ascendance.

La première mention d’Elisabeth, je l’ai trouvée sur l’acte de mariage de sa fille Eugénie DUHAMEL. Celle ci épouse le 25 mai 1881, à Boulogne sur Mer, Louis Jean Marie BIHARE.

Dans l’acte, reproduit ci-dessous, il est fait mention d’Elisabeth de la manière suivante.

[…] Fille de Louis Auguste Duhamel marin âgé de cinquante huit ans et de Elisabeth Haycock , son épouse, ménagère âgée de cinquante huit ans […]

Le nom, peu courant avais attiré mon attention. J’ai cherché, comme habituellement la naissance d’Eugénie. Elisabeth y est bien sur indiqué comme sa mère et comme épouse de Louis Auguste mais d’autre précision.
Etape suivante : Le mariage des parents que n’ai pas trouvé.

Mariage Bihare x Duhamel Boulogne sur Mer
Acte de mariage Louis Jean Marie BIHARE x Eugénie DUHAMEL
Source : Archives départementale du Pas de Calais
Mariage Bihare x Duhamel Boulogne sur Mer
Acte de mariage Louis Jean Marie BIHARE x Eugénie DUHAMEL Partie 2
Source : Archives départementale du Pas de Calais
Mariage Bihare x Duhamel Boulogne sur Mer
Acte de mariage Louis Jean Marie BIHARE x Eugénie DUHAMEL Partie 3
Source : Archives départementale du Pas de Calais
Les actes de décès

Le mystère s’épaissit, dans son acte de décès, Louis Auguste est indiqué comme époux de Lysy COCK.

Acte de décès de Louis Auguste Duhamel
Acte de décès de Louis Auguste DUHAMEL
Source : Archives départementale du Pas de Calais

Le seul autre acte d’état-civil dont je dispose pour l’instant est celui du décès d’Elisabeth. Celle-ci, veuve depuis 1884, décède le 31 Janvier 1904, rue du Calvaire à Boulogne sur Mer. Elle est âgée d’environ 81 ans.

Décès d'Elisabeth Haycock
Acte de décès d’Elisabeth HAYCOCK
Source : Archives départementale du Pas de Calais

Nouvelle et totale surprise, puisque cette fois, elle figure dans l’acte sous la forme :

[…] nous ont déclarés que Isabella Haycock, ménagère, âgée de soixante dix huit ans, née à Kinghorn, comté de Fife (Angleterre) veuve de Louis Auguste Duhamel, fille des feus (sans renseignements)est décédée […]

Cet acte nous révèle un nouveau prénom et surtout l’origine du nom, voici notre première SOSA outre manche !

Si je n’ai pas l’acte de mariage d’Elisabeth et de son mari Louis Auguste Duhamel, j’ai à ce jour trouvé une indication sur le site Family Search ….

Piste Family search Mariage Duhamel x Haycock à Kinghorn
Piste pour le mariage d’Elisabeth Haycok et Louis Auguste Duhamel
Source Family search

Je ne suis pas allé plus loin pour l’instant mais je vous laisse savourer la transcription surement phonétique de Louis en Louis, de Auguste en Ougust et de DUHAMEL en GUAMMEL … ou alors ce n’est pas la même personne mais la coïncidence serait … improbable.

Asavar

3 commentaires

  1. Merci pour le commentaire Catherine
    Un petit voyage généalogique vers Kinghorn était en prévision en 2020, on reverra ça en 2021 ou plus tard parce qu’entre Pandémie et Brexit …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.